lundi 5 juin 2017

"Le Trône de Fer: Le chaos" (tome 10) de George R.R. Martin

"Le Trône de Fer: Le chaos" (tome 10) de George R.R. Martin.
Ed. J'ai Lu 2007. Pages 341.
Titre Original: "A Song of Ice and Fire: A Feast for Crows"

Résumé: Les sept couronnes ne sont pas près de dormir sur leurs deux oreilles : Cersei, fidèle à elle-même, ourdit de nouveaux plans machiavéliques pour garder la bride sur Lannister, ce que la mort de Tywin et la fuite du nain Tyrion, son fils et meurtrier présumé, rendent délicat. Au mur, Samwell Tarly se voit confier par Jon Snow une mission qui l'enverra au-delà des mers. Et tandis que Brienne, la pucelle de Torth, poursuit sa quête de Sansa Stark, la sœur de cette dernière, Arya, prend le voile noir de l'ordre du dieu multiface, à Braavos. Et la situation n'est guère plus reposante dans les îles de fer, où la maison Greyjoy doit gérer une succession à tout le moins contestée.

La 7 de la page 7: "... se sont des histoires racontées par des matelots, l'interrompit Armen, par des matelots, mon cher Mollander." 

Premier tome de "A feast for Crows", et de ce fait, forcément, beaucoup de lenteur dans ce début d'intégrale. En même temps, il ne faudrait tout de même pas devenir trop gourmand. On a été servis comme des rois dans les deux tomes précédents, il est donc normal que Martin apaise un peu le jeu et permette à ses lecteurs de souffler deux minutes. Comme c'est un début d'intégrale, Martin doit également remettre chacun des personnages dans son contexte et mettre en avant les tenants et les aboutissants de l'action précédente. Qui est avec qui? Où sont-ils? 
D'un point de vue plus personnel, je ne suis pas très Greyjoy. De ce fait, toute la partie sur les îles de Fer m'a quelque peu ennuyée. Non pas par manque de qualité du texte, mais vraiment par antipathie pour cette famille. 
Fait intéressant, Brienne et Cersei ont leur chapitrage. Alors si, comme moi, vous faites partie de ceux qui pensent dur comme fer qu'il y a un narrateur à cette histoire, ça nous en fait déjà deux de moins à briguer le poste. De plus, cela nous permet de plus s'investir dans le personnage de Cersei. Ca aurait pu la rendre sympathique mais bon, il ne faut pas rêver non plus, Cersei reste Cersei... 
On est ici en présence d'un tome d'introduction où il a peu d'action et peu de tension. On reste sur nos acquis et on attend la suite avec impatience. 

Le plus aimé: Margarye Tyrell (même si ce bon Petyr reste notre chouchou incontestable et incontesté)
Le plus détesté: Cersei Lannister. 

Extrait: "A sa mort, je déterrerai quelqu'un d'autre. Il n'était pas impossible qu'elle rappelle Littlefinger. Elle n'arrivait pas à imaginer le Val tolérer beaucoup plus longtemps Petyr Baelish dan le rôle du Lord Protecteur, à présent que Lysa Arryn était morte. les seigneurs locaux s'agitaient déjà, s'il fallait en croire Pycell. Une fois qu'ils lui auront arraché la tutelle de ce maudit mioche, c'est à quatre pattes et la queue entre les jambes que messire Petyr nous reviendra." 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire