jeudi 9 juin 2016

"Et un jour de plus" de Jonas Gardell.


“Et un jour de plus” de Jonas Gardell.
Ed. 10/18 2004. Pages 186.
Titre Original: “Sa gar en dag ifran vart liv och kommen al drug ater.”

Résumé: Quelques jours révolus, au moment de Noël avant l'an 2000, des vies s'entrecroisent... Celles de Pia, célibataire de trente ans qui traîne sa solitude au café, d'Anna et Hakan marié depuis dix ans et de Henning, un vieillard solitaire qui écrit au courrier des lecteurs. Avec un humour caustique, à la fois tendre et cruel, Jonas Gardell dresse le portrait acide de gens ordinaires face à leur vie qui fiche le camp, tout simplement.

La 7 de la page 7: “A son âge, sa mère avait déjà trois enfants.”

“Et un jour de plus” de Jonas Gardell est une histoire sans prétention qui nous permet de nous évader mais aussi de nous faire réfléchir. On suit ces personnages intelligemment écrits et on ressent de la tendresse pour leur désarroi, leurs désillusions. L’écriture est efficace, simple et percutante. Les personnages sont intéressants et nous invite dans une histoire de vie. Que cela soit celle qu’on a choisie ou qui nous a été imposée. On se laisse bercer par leurs interactions et la facilité avec laquelle on s’investit et qui nous fait faire des parallèles avec notre propre vie. Histoire universelle d’une vie qui nous échappe et des regrets qu’on nourrit soi-même. On sourit, on réfléchit, bref, on passe un très bon moment.

Extrait: “Pia essaye de s’imposer une discipline, elle essaye de résister à la tentation de nettoyer le frigo, elle essaye de se retenir de trier la lessive propre, stressée par les années qui passent et par le doctorat sur Freud qui n’est pas le sien mais celui d’un autre, un autre qui a le même âge qu’elle mais qui a été plus loin qu’elle, stressée par l’impression sournoise que pas une personne au monde n’a besoin d’un article de plus sur Wittgenstein qui du reste ne sera jamais prêt. Sa vie s’emballe. Pourtant elle ne va nulle part.”

Aucun commentaire:

Publier un commentaire