dimanche 20 août 2017

"La mémoire du sang" de Greg Iles

"La mémoire du sang" de Greg Iles
Ed. France Loisirs 2006. Pages 699.
Titre original: "Blood Memory"

Résumé: Cat Ferry est dentiste, spécialisée en médecine légale. Maniaco-dépressive, en proie à d'affreux cauchemars, elle noie ses démons dans l'alcool. Appelée à La Nouvelle-Orléans auprès du corps couvert de morsures de la énième victime d'un tueur en série, Cat s'effondre, prise d'une attaque de panique. Elle est immédiatement écartée de l'enquête. De retour dans la propriété de son enfance, au cœur du Mississippi, elle répand par mégarde dans sa chambre de petite fille l'un de ses produits chimiques, qui fait apparaître d'anciennes traces de sang. Il y a vingt ans, son père a été mystérieusement assassiné. Cat, frappée de mutisme à la suite du drame, a tout oublié. Mais, tandis qu'elle recompose le puzzle de son enfance, elle y découvre un lien avec la série de meurtres de La Nouvelle-Orléans... Une anti-héroïne perdue et fascinante, une intrigue implacable, un suspense incroyablement rythmé : du pur concentré de thriller, signé par un grand nom du genre.

La 7 de la page 7: "Anatomie, hématologie, histologie, biochimie, tout ce qu'une enquête peut requérir." 

En commençant "La Mémoire du sang" j'ai eu un sentiment mitigé. Le texte est particulièrement froid et le principal personnage est dans la même mouvance. Le côté "femme forte et tourmentée" est présenté de telle manière que cela m'a directement dérangée. Une certaine antipathie pour le personnage de Cat s'est alors installée. Et à partir de là, j'ai eu énormément de mal à m'intégrer dans cette histoire. Et pourtant...Même si les débuts sont réellement chaotiques en ce qui me concerne, le personnage de Malik va changer la donne. Grâce à lui, on commence à entrevoir un peu d'épaisseur dans cette intrigue. Iles commence alors à aborder des sujets plus durs et donne à Cat une ampleur plus humaine. L'intrigue décolle et le doute s'installe. Il est dommage de devoir attendre si longtemps pour s'intéresser à cette histoire mais, au final, cela en vaut la peine. On en vient à douter de tous et de tout. Même de Cat. On entre dans le psychologique et il devient quasi impossible de s'en défaire. Un avis qui n'est donc pas si mitigé que cela. Une bonne histoire un peu difficile à appréhender au départ mais qui nous donne un agréable moment de lecture. 

Extrait: "On quitte un endroit quand on est jeune, sans savoir pourquoi, seulement parce qu'on doit s'en échapper." 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire