lundi 22 juin 2015

"Harry Potter et la chambre des secrets" de J.K. Rowling

"Harry Potter et la chambre des secrets" de J.K. Rowling.
Ed. Folio junior 2001. Pages 358.
Titre Original: "Harry Potter and the Chamber of secrets"

Résumé: Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

La 7 de la page 7: "Mrs Dursley fondit en larmes en serrant son fils contre elle, tandis que Harry plongeait sous la table pour cacher son fou rire." 

Dans le deuxième opus de la saga Harry Potter, on entre vraiment dans le vif du sujet. Fini les présentations. Des vies sont en jeu et Harry doit commencer à montrer qu'il est bien celui que tout le monde prétend qu'il est. Un elfe de maison nommé Dobby prévient Harry qu'il ne doit pas retourner à Poudlard car cela serait trop dangereux pour lui. Malgré les embuches posées sur son chemin, Harry parvient quand même à se rendre à Poudlard.


Globalement, tout se joue ici dans la question: Qui est l'héritier de Salazar Serpentard? Serpentard est un des fondateurs de Poudlard. Il était d'avis que seuls les sangs purs devraient être acceptés à Poudlard. Ce qui causa la cassure entre lui et les autres fondateurs. 

SPOILERS


Une fois la chambre des secrets réouverte, les élèves né-moldus se voient pétrifiés (littéralement) le trio de choc décide alors de mener l'enquête. Entre temps, Harry trouve un journal complètement vide. Il décide d'écrire dedans afin de voir ce qu'il se passerait. Magie, magie quand tu nous tiens, on lui répond. Un certain Tom Elvis Jedusor (fan d'anagrammes, à vos crayons... Un nom pareil ne peut être qu'un anagramme!!) est l'ancien propriétaire de ce journal. Il montre à Harry ce qu'il s'est passé lorsque la chambre des secrets a été ouverte pour la première fois.


Ce qui est donc important ici, c'est de savoir qui est l'héritier de Serpentard. Harry, qui aurait pu être Serpentard tout autant que Gryffondor, se pose des questions. On apprend qu'il parle Fourchelang comme Serpentard. Les soupçons se font de plus en plus lourds. Mais bien entendu, et il faudra en prendre l'habitude, tout est de la faute de Malefoy ! (Ou de Rogue...) Harry a douze ans, donc on lui pardonne. Harry, Hermione et Ron mènent donc l'enquête afin de découvrir qui est l'héritier de Serpentard et ce qui se trouve dans la chambre des Secrets.


Les personnages et leur évolution:


  • Harry Potter (Gryffondor): Il a douze ans... Il réfléchit comme tel. Sans Hermione, il serait perdu! Il commence à développer une haine farouche pour Drago et Rogue. Ce qui est plutôt un désavantage car à force de les croire coupables de tout, il s'enfonce dans des théories plus que fumeuses. Par contre, il est ici prouvé que Harry est un Gryffondor. On ne peut pas lui reprocher de ne pas être courageux (voir téméraire...) 
  • Hermione Granger (Gryffondor): Heureusement qu'elle est là! Elle développe ses qualités, ce qui lui permet de voir juste et d'entreprendre les choses de manière structurée. Elle continue son évolution dans le rôle de première de la classe. Elle affirme son ascendant intellectuel sur les autres. Cependant, c'est à force de travail qu'elle acquiert  ses compétences. 
  • Ron Weasley (Gryffondor): Il reste fidèle à lui-même. Courageux, il suit Harry dans ses péripéties les plus dangereuses.
  • Neville Londubat (Gryffondor): Neville commence à être un personnage récurrent et important. Ses actions le définissent. Il fait ce qu'il croit juste. Et cela fonctionne. 
  • George Weasley (Gryffondor): pas d'évolution notable.
  • Fred Weasley (Gryffondor): pas d'évolution notable. 
  • Ginny Weasley (Gryffondor): première année à Poudlard. Elle commence fort, elle ouvre la chambre des secrets (certes, pas toute seule...) Elle a un très gros faible pour Harry.
  • Drago Malefoy (Serpentard): Si on lit entre les lignes, on voit dans "La Chambre des secrets" une évolution assez importante dans ce personnage. Si lui ne change pas, on comprend mieux pourquoi il est comme il est. On rencontre son père, Lucius. Et là, tout devient tout de suite plus clair. Drago n'est que le produit de la haine de son père et de son éducation (voir le paragraphe sur Lucius) Il ne reproduit que ce qu'il connaît. Peut-on réellement lui en vouloir? 
  • Albus Dumbledore (Gryffondor): Directeur de Poudlard. On nous montre ici un Dumbledore qui tient tête et qui reste droit dans ses bottes, fidèle à ses convictions. 
  • Minerva McGonagall (Gryffondor) : professeur de métamorphose. Elle est la directrice de la maison Gryffondor.  
  • Severus Rogue (Serpentard): professeur de potions. Il est le directeur de la maison Serpentard. Son grand souhait est de devenir professeur défense contre les forces du mal. Mais ayant connu les forces du mal d'un peu trop près, il n'a encore jamais été choisi pour ce poste.
  • Filius Flitwick (Serdaigle): professeur de sortilèges. Directeur de la maison Serdaigle. 
  • Pomona Chourave (Poufsoufle) : professeur de botanique. Directrice de la maison Poufsouffle.  
  •  Rubeus Hagrid (Gryffondor): Géant au coeur d'or, il est un peu balourd mais c'est ce qui fait don charme. Très proche de Harry depuis le départ, son amitié est indéfectible. Il considère Dumbledore comme un grand homme. Il est le garde chasse de Poudlard.
  •  Gilderoy Lockhart (Serdaigle): Professeur de défense contre les forces du mal. Aloooooorrrs... Tout un poème ce Gilderoy... En un mot comme en cent, c'est un imbécile. Plus intéressé par son image que par tout le reste. De plus, il a aussi un côté perfide qui n'hésiterait pas à laisser deux enfants seuls dans une grotte et s'enfuir. Beau parleur par excellence. Si une crise est envisagée, il se désigne comme LA solution. Quand la crise est là, il disparaît... Il perd la mémoire en raison de son propre sort qui se retourne contre lui. Il ne sert vraiment plus à rien.
  • Arthur Weasley (Gryffondor): Pas d'évolution notable. 
  • Molly Weasley (Gryffondor): Pas d'évolution notable. 
  • Bill Weasley (Gryffondor): pas d'évolution notable. 
  • Charlie Weasley (Gryffondor): pas d'évolution notable. 
  • Percy Weasley (Gryffondor): pas d'évolution notable. 
  • Dobby: Elfe de maison des Malefoy. Il tente de prévenir Harry des dangers qui l'attendent à Poudlard. Il a une grosse tendance à l'autoflagellation. Il est fort fidèle à son maître mais en même temps, il aime beaucoup Harry. Il l'aime d'autant plus lorsque Harry lui permet de devenir libre. En effet, le jeune sorcier donne une chaussette cachée à Lucius Malefoy qui la donne, par inadvertance, à Dobby. Son maître lui ayant donné un vêtement, Dobby est maintenant un elfe libre. 
  • Lucius Malefoy (Serpentard): Père de Drago Malefoy. Il est de sang pur et il entend bien que tout le monde le sache et le traite avec respect. Il est arrogant. Malveillant. Il traite mal son elfe de maison. Il transmet toutes ses convictions à son fils. Bref, un être loin d'être charmant. C'est lui qui fait entrer le journal de Jedusor dans Poudlard. Il est donc un fidèle de Voldemort.
  • Lord Voldemort (Serpentard): "La chambre des secrets" est peut-être l'introduction à Voldemort. Pour ceux qui ne l'auraient pas compris, Tom Elvis Jedusor, c'est Voldemort (Je Suis Voldemort) Enfant d'un père moldu et d'une sorcière. Il est le descendant de Serpentard. C'est lui qui a ouvert la chambre des secrets la première fois en faisant porter le chapeau à Hagrid. C'est lui aussi qui "fait ouvrir" la chambre des secrets la deuxième fois (en manipulant Ginny) Il vit à travers son journal. Lors de la confrontation avec Harry, il est surpris de voir sa puissance. C'est une chose aquise: Voldemort sous-estime Harry dès le départ. Grand manipulateur à l'égo surdimensionné , il est convaincu qu'il est le plus grand sorcier. 


 Mes petits préférés: 

Arthur Weasley: On dirait pas comme ça, mais le Arthur est à deux doigts de fracasser Lucius... Il cache bien son jeu le Weasley.

Ron Weasley: Qu'est ce qu'il peut être maladroit... J'adore ça. 

Severus Rogue: Toujours pareil. Mystérieux à souhait. Sarcastique.

Drago Malefoy: Je ne peux pas m'empêcher de bien l'aimer. Il n'est que le produit de son éducation. Ce n'est pas réellement sa faute si il est méprisable. Mais je lui trouve un petit côté attachant.  Celui qu'on adore détester.

Gidelroy Lockhart: Il me fait me taper la tête en m'exclamant "Mais qu'il est con"... J'adore.
Ceux qu'il ne fallait pas inviter:


Percy Weasley: toujours un côté tête à claques. Je n'adhère pas vraiment au personnage, mais en même temps, je me dis que c'est l'effet voulu...


Rubeus Hagrid: Pour une raison ou une autre, je ne trouve aucun intérêt en Hagrid. Je sais... Beaucoup de fan d'Harry Potter l'adorent, mais personnellement, il ne m'intéresse peu voir pas... Il est une source de problèmes. Harry, Hermione et Ron n'ont vraiment pas besoin qu'il leur en rajoute...  Là où certains le trouvent attachant, je le trouve agaçant. j'y peux rien, c'est comme ça!

Extrait: "Ce n'était pas la première fois qu'une dispute éclatait au petit-déjeuner dans la maison du 4, Privet Drive. Mr Vernon Dursley avait été réveillé à l'aube par un hululement sonore qui provenait de la chambre de son neveu Harry." 













 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire