lundi 11 mai 2015

Copycat de James Patterson

"Copycat" de James Patterson
Ed. L'Archipel 2012. Pages 330.
Titre Original: "Tick Tock"

Résumé: Trois explosions, un double meurtre... Le poseur de bombes fou, le Fils de Sam, le Vampire de Brooklyn... Les plus célèbres tueurs en série du siècle passé semblent avoir repris du service en ce début de millénaire, plongeant New-York dans le chaos.
New-York tremble... Épaulé par Émilie Parker, du FBI, le détective Michael Bennett découvre que les trois attentats à la bombe et les deux meurtres commis en l'espace de trois jours sont l’œuvre d'un copycat, un tueur qui imite ses prédécesseurs.
Et ce n'est qu'un début! Mais dans quel but? Il n'existe aucun lien apparent entre les victimes. Un casse-tête pour Bennett, qui va pourtant devoir démasquer le coupable et lui faire comprendre que... Copier n'est pas jouer.

La 7 de la page 7: "Il n'est pas toujours aisé de montrer à ses enfants que l'on garde son sang froid en toutes circonstances, surtout par une journée d'été aussi chaude." 

On va faire preuve d'une franchise brutale... Ce roman est à classer dans la catégorie "je claque du pognon dans n'importe quoi"... Une explication? Elle arrive. 
On est complètement passé à côté du personnage principal. Aucun intérêt. On ne parvient pas à le trouver sympathique et sa vie nous indiffère au plus haut point. Et de ce fait, l'histoire perd de son intérêt. Pourtant, il faut avouer que le 4eme de couverture nous avait bien alléché...
Quand on souhaite offrir des conversations entre le Fils de Sam et son personnage principal, on tente quand même de donner plus de substance à son personnage. Le projet était beau, le résultat nettement moins. On ne va donc pas s'éterniser sur le sujet. Suivant!!

Extrait: La 7 de la page 7 est amplement suffisante... Suivant!! on a dit...

#copycat #jamespatterson 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire