lundi 18 mai 2015

Le Poète de Michael Connelly

"le Poète" de Michael Connelly.
Ed. Points 2013. Pages 543.
Titre original: The Poet. 

Résumé: Le policier Sean McEvoy est retrouvé mort dans sa voiture. Chargé d'une affaire de meurtre abominable, son enquête n'avançait pas. Lorsqu'il apprend le suicide de son frère, Jack, son jumeau, journaliste de faits divers, refuse d'y croire. En cherchant à comprendre, il découvre d'autres cas de policiers apparemment poussés au suicide par des meurtres non résolus. Tous ont été retrouvés avec, à leur côté, des lettres d'adieu composées d'extraits de poèmes d'Edgar Poe. Un effrayant tableau d'ensemble commence à se dessiner. Jack fait pression sur les agents du FBI pour qu'une enquête soit ouverte sur ces suicides en série.

 La 7 de la page 7: "On connaît pas la raison, dit enfin Wexler." 

Première apparition de Sean McEvoy. Et quelle première apparition! Connelly nous offre ici, non seulement une enquête policière remarquable, mais il nous tient en haleine avec son style d'écriture fluide et intelligent. 
On se laisse embarquer, malgré soi, dans ce policier haletant et malin. Connelly nous prend par surprise et ne nous lâche plus avant qu'on ne pose le livre, satisfait de connaître enfin la vérité et content d'avoir pu lire une bonne histoire policière. 

Extrait: "La mort, c'est mon truc. C'est grâce à elle que je gagne ma vie. Que je bâtis ma réputation professionnelle. Je la traite avec passion et la précision d'un entrepreneur de pompes funèbres, grave et compatissant quand je suis en présence des personnes en deuil, artisan habile quand je suis seul avec elle. J'ai toujours pensé que, pour s'occuper de la mort, le secret était de la tenir à distance. C'est la règle. Ne jamais la laisser vous souffler dans la figure."

#lepoete #thepoet #michaelconnelly #la7delapage7

Aucun commentaire:

Publier un commentaire