lundi 14 septembre 2015

"Millénium Tome 2: La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette" de Stieg Larsson

"Millénium Tome 2: La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette" de Stieg Larsson. 
Ed. Actes Sud 2006. Pages 652. 
Titre original: Millenium, book 2: Flickan som lekte med elden. 

Résumé: Tandis que Lisbeth Salander coule des journées supposées tranquilles aux Caraïbes, Mikael Blomkvist, réhabilité, victorieux, est prêt à lancer un numéro spécial de Millénium sur un thème brûlant pour des gens haut placés : une sombre histoire de prostituées exportées des pays de l'Est. Mikael aimerait surtout revoir Lisbeth. Il la retrouve sur son chemin, mais pas vraiment comme prévu : un soir, dans une rue de Stockholm, il la voit échapper de peu à une agression manifestement très planifiée. Enquêter sur des sujets qui fâchent mafieux et politiciens n'est pas ce qu'on souhaite à de jeunes journalistes amoureux de la vie. Deux meurtres se succèdent, les victimes enquêtaient pour Millénium.
Pire que tout, la police et les médias vont bientôt traquer Lisbeth, coupable toute désignée et qu'on a vite fait de qualifier de tueuse en série au passé psychologique lourdement chargé. Mais qui était cette gamine attachée sur un lit, exposée aux caprices d'un maniaque et qui survivait en rêvant d'un bidon d'essence et d'une allumette ? S'agissait-il d'une des filles des pays de l'Est, y a-t-il une hypothèse plus compliquée encore ?

La 7 de la page 7: "Elle avait des cheveux châtains mi-longs, un visage ovale et un corps mûr qui aurait pu sortir tout droit d'un catalogue de vente par correspondance, aux pages sous-vêtements." 

Deuxième tome de la saga "Millénium", "La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette" continue de nous emmené dans l'univers noir de Lisbeth. En effet, si Larsson nous envoie d'abord sur des pistes différentes, celles-ci ne mènent qu'à un seul endroit: Miss Salander. 
Ce tome est surtout centré sur la hackeuse de génie. On en apprend plus sur elle et sur son passé. On comprend de mieux en lieux pourquoi Lisbeth est devenue ce qu'elle est! 
Les personnages sont toujours aussi efficaces et l'histoire tient toujours la route. 
Il y a cependant un petit bémol à mentionner: ce tome deux semble être, surtout, une transition vers le troisième volet. On sent que l'intrigue du roman n'est qu'un prétexte, une sorte d'introduction à ce qui va suivre. 
Un conseil? Continuez immédiatement le troisième volet pour continuer cette histoire qui continue de nous scotcher page après page. 

Extrait: "Quand Mikael Blomkvist revint à la rédaction après son déjeuner tardif, il alla directement s'enfermer dans son bureau, signalant ainsi qu'il ne voulait pas être dérangé. Il n'avait pas encore le temps de s'occuper de toute l'information secondaire dans les mails et les notes de Dag Svensson. pour l'heure, il fallait qu'il réexamine le livre aussi bien que les articles d'un œil nouveau, sachant désormais que l'auteur était mort et ne pouvait plus répondre aux questions pointues." 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire