vendredi 20 novembre 2015

"La rivière rouge sang" de Ann Rule

"La rivière rouge sang" de Ann Rule
Ed. Le Livre de Poche 2007. Pages 377.
Titre original: "Green River Running Red"

Résumé: En novembre 2001, Gary Ridgway, le tueur en série le plus meurtrier des États-Unis, est enfin arrêté. L'assassin de la " Green River ", le fleuve vaseux dans lequel il plongeait ses victimes après les avoir violées et étranglées, échappait à la police depuis vingt ans. Voilà justement vingt ans qu'Ann Rule suit pas à pas les avancées de l'enquête, qu'elle réunit des indices sur le tueur et son mode opératoire, qu'elle collecte des informations sur les quarante-huit victimes.
Qu'avaient en commun ces jeunes filles au physique si différent ? Leur fragilité psychologique, leur existence marquée par des drames indélébiles ? La réponse se trouve-t-elle au fond de cette rivière rouge sang, sinistre sillage d'un serial killer qui se croyait insaisissable ?

La 7 de la page 7: "L'adjoint Mike Hogan, de l'équipe de secours et de sauvetage, et l'unité de plongeurs arrivèrent en renfort." 

Autant être honnête tout de suite, je n'ai pas vraiment accroché à ce livre. J'y ai senti moins d'implications de la part de Rule. Le côté "documenté" prend ici le pas. Si le sujet est toujours bien ciblé et le récit toujours aussi efficace, les longueurs du livre m'ont un peu refroidie (en même temps, il a fallu longtemps pour attraper Ridgway, donc forcément, il y a des longueurs...) Le livre ne va pas assez à l'essentiel. Je me suis même parfois un peu ennuyée. 

Extrait: "Les catastrophes s'annoncent souvent par des signes imperceptibles. Une fissure dans une falaise, quelques jets de pierre, une lézarde dans un barrage... Il suffit que des plaques au plus profond de la terre frissonnent, et des immeubles entiers s'écroulent. Le malheur n'a pas coutume de crier gare." 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire