mardi 3 novembre 2015

"Magicien, l'apprenti" de Raymond E. Feist

"Magicien, l'apprenti" de Raymond E. Feist
Ed. Milady 2013. Pages 470.
Titre Original: "Magician"

Résumé: Un jeune orphelin vint un jour du royaume des Isles.
Il devint l’apprenti du maître magicien de la cour de Crydee, sur les terres de Krondor. Son courage lui valut une place à la cour et le cœur d’une adorable princesse, mais l’approche traditionnelle de la magie ne le satisfaisait pas.
C’était avant que n’éclate la Guerre de la Faille avec l’invasion d’un étrange peuple de guerriers surgi d’un empire lointain.
Alors, celui qu’on appelait Pug dut faire face à son véritable destin. Le jour viendrait où il détiendrait le sort de deux mondes entre ses mains.

La 7 de la page 7: "Tu peux marcher?" 

Premier tome de la Guerre de la Faille des Chroniques de Krondor. Les éditions Milady ont effectué un redécoupage de l’œuvre de Feist. 
Dans ce premier tome, on nous présente les personnages (surtout Pug et Thomas) et on nous explique quelques petites choses fondamentales à la compréhension du reste de l'histoire (les elfes, les dragons etc. Donc pas de souci si vous n'êtes pas coutumier de ce monde et que c'est votre première percée dans le monde du Fantasy, les codes y sont bien expliqués) 
Les personnages sont non seulement bien écrits mais ils sont aussi extrêmement attachants. Feist prend bien le temps de tout mettre en place. Ce qui peut, bien évidemment, amené quelques longueurs mais ce n'est pas vraiment dérangeant. 
Si j'ai beaucoup aimé ce premier tome, j'y met quand même un petit bémol. Même si il est vrai que le monde décrit par Feist n'est pas réellement nouveau, d'autre s'y sont essayé avant lui, force est de constater qu'on peut quand même faire un gros parallèle avec Tolkien. Non pas sur le sujet ou sur le monde que Feist nous offre, maisn surtout dans la structure narrative. Et ça, c'est plus dérangeant. Si on veut lire du Tolkien, on lit du Tolkien. Ici, la patte de l'auteur est trop semblable à celle de l'auteur anglais. J'espère qu'il sortira de cette facilité pour les prochains tomes. 

Extrait: "Loin au dessus de la baie se dressait un château dont les hautes tours se découpaient nettement sur le ciel grisâtre. C'était un endroit bizarre, foisonnant d'aiguilles et de tours élancées comme une main pleine de griffes. Le château était entièrement noir, à l'exception d'une fenêtre dans une tour ou dansait une lumière bleue, comme si l'habitant y avait enfermé la foudre."
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire