vendredi 27 novembre 2015

"L'Enfant de Noé' de Eric-Emmanuel Schmitt

"L'Enfant de Noé" de Eric-Emmanuel Schmitt
Ed. Albin Michel 2004. Page 189.

Résumé: " - Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d'être chrétien, et moi je ferai semblant d'être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ? - Juré. " 1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ? Un court et bouleversant roman dans la lignée de Monsieur Ibrahim... et d'Oscar et la dame rose qui ont fait d'Eric-Emmanuel Schmitt l'un des romanciers français les plus lus dans le monde.

La 7 de la page 7: "De maman venait de la chaleur, de la force, de la joie." 

L'histoire est assez touchante. Un enfant juif séparé de ses parents est abrité par un prêtre. Il change de nom et de religion mais continue de défendre son héritage juif, envers et contre tout. Malheureusement, le style dégoulinant de bonnes intentions et de métaphores forcées ne servent pas une histoire pourtant bien partie. Le côté "pompeux" de la narration m'a exclue du récit. Je n'ai pas accroché au style alors que l'histoire m'intéressait fortement. Dommage. 

Extrait: "Les juifs et les chrétiens croient au même Dieu, celui qui a dicté à Moïse les Tables de la Loi. Mais les juifs ne reconnaissent pas en Jésus le Messie annoncé, l'envoyé de Dieu qu'ils espéraient... Les chrétiens sont ceux qui se souviennent et les juifs ceux qui espèrent encore."  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire