jeudi 15 octobre 2015

"Le Cercle des Poètes Disparus" de N.H. Kleinbaum

"Le Cercle des Poètes Disparus" de N.H. Kleinbaum
Ed. Le Livre de Poche 1990. Pages 191.
Titre Original: "Dead Poets Society"

Résumé: Il fut leur inspiration. Il a transformé leur vie à jamais. A Welton, un austère collège du Vermont, dans les années 60, la vie studieuse des pensionnaires est bouleversée par l'arrivée d'un nouveau professeur de lettres, M. Keating.Ce pédagogue peu orthodoxe va leur communiquer sa passion de la poésie, de la liberté, de l'anticonformisme, secouant la poussière des autorités parentales, académiques et sociales.Même si le drame - le suicide d'un adolescent déchire finalement cette expérience unique, même si Keating doit quitter le collège, il restera pour tous celui qui leur a fait découvrir le sens de la vie. Le roman du film-événement de Peter Weir, Oscar 1990 du meilleur scénario, qui a bouleversé des centaines de milliers de spectateurs.

La 7 de la page 7: "Sur la plus haute marche du parvis, comme un vicaire contemplant ses ouailles à la sortie du service dominical, le doyen Nolan assistait aux adieux qui échangeaient les familles." 

 "Le Cercle des Poètes Disparus" est une critique du système scolaire américain trop élitiste. Des jeunes gens de bonnes familles qui sont formatés par un système éducatif trop rigide voient leur quotidien changer avec l'arrivée d'un nouveau professeur, Monsieur Keating. 
Le livre se laisse lire facilement. Les personnages sont attachants et bien écrits. On passe quelques heures bien agréables en compagnie de ces jeunes esprits et de leur professeur atypique. 

Extrait: "Messieurs, nous portons tous en nous ce désir d'être accepté; mais tâchez d'encourager ce que vous portez d'unique ou de différent, même si vous devez pour cela vous faire taxer d'excentrique. Je cite Frost: "Deux routes se sont offertes à moi; j'ai choisi la moins fréquentée et ça a fait toute la différence.""

Aucun commentaire:

Publier un commentaire