jeudi 1 octobre 2015

"Une place à prendre" de J.K. Rowling

"Une place à prendre" de J.K. Rowling
Ed. Grasset 2012. Pages 680.
Titre Original: "The Casual Vacancy"

Résumé: Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable.
Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.

La 7 de la page 7: "Elle n'oublierait jamais la scène: les hurlements de lamentation de Mary; les yeux de Barry toujours à demi ouverts au-dessus du masque à oxygène posé sur son nez tel un gros museau; l'expression sur le visage de l'ambulancier, que ni elle ni Miles n'arrivaient à déchiffrer; les secousses du trajet dans l'habitacle encombré; les vitres teintées; la terreur." 

Si tout ce que vous aimez chez Rowling sont les sorciers, les moldus et les balais qui volent, clairement, ce livre n'est pas pour vous! 
Par contre, si vous êtes de ceux qui pensent qu'un auteur peut très bien se diversifier et écrire autre chose que ce qui l'a fait connaître sans pour autant lui jeter des cailloux médiatiques... Ce livre pourrait vous plaire. 
Force est de constater qu'il y a beaucoup de personnage. Parfois, il faut retourner en arrière pour vérifier mais qui donc est-ce? 
La trame semble un peu se perdre. On a l'impression que rien ne se passe... On a même envie de poser le bouquin quelque part et ne plus y toucher. Et pourtant on aurait bien tort car toute cette histoire nous mène à un dénouement palpitant où chacun pourra se faire sa propre idée de qui est responsable du  rebondissement final. Alors si vous avez poser ce bouquin quelque part en soupirant, prenez un bon verre de vin et continuer le... Il en vaut la peine! (Non, toujours pas de sorcier... Désolée)

Extrait: "- Vous avez fait tout le trajet jusqu'à l’hôpital ? demanda Shirley, toujours sur le haut-parleur.
- Non, non, répondit Samantha en pensée, à mi-chemin, vu qu'on commençait à s'emmerder sévère, on a demandé à l'ambulance de s'arrêter pour nous laisser descendre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire