mardi 20 octobre 2015

"Monsieur Maléfique et autres nouvelles" de Truman Capote

"Monsieur Maléfique et autres nouvelles" de Truman Capote
Ed. Folio 2008. Pages 101. 
Titre Original: "A Tree of Night and other stories"

Résumé: Jusqu'à dix dollars pour les meilleurs ! C'est ce que M. Revercomb est prêt à vous donner pour que vous lui racontiez vos rêves soigneusement notés et mis en fiches par sa secrétaire... La jeune Sylvia saisit l'opportunité et quitte son métier de sténo. Mais pourquoi surnomme-t-on Revercomb, M. Maléfique ? N'y a-t-il pas un prix à payer lorsque l'on vend ses rêves ?

La 7 de la page 7: "alors j'ai quitté le bureau de bonne heure." 


On entre bien dans l'histoire. On s'attache vite à Sylvia et on comprend bien ses intentions et ses motivations. Le propos ici est que les rêves ne devraient jamais être à vendre car ils font partie intégrante de nous-même. Ils sont le miroir de notre âme. Vendre ses rêve, c'est vendre un peu de nous-même. On donnera une mention spéciale à la subtilité du texte et à sa fluidité. L'écriture est fluide et on prend du plaisir à lire ces nouvelles. De plus, les histoires ont juste le bon nombre de pages. On ne reste pas sur un goût de trop peu et on se rend vite compte, que, plus long, cela aurait été un peu trop tiré sur la corde. 

Extrait: "Preacher, lui aussi, aurait bien cueilli pour elle toutes les roses de la Chine. Il en était aussi fou que Billy Bob, mais Miss Bobbit ne leur accordait aucune attention. Tout ce que nous eûmes d'elle, ce fut un mot adressé à tante El et la remerciant pour les fleurs. Jour après jour, elle venait s'asseoir sur le perron, toujours sur son trente et un, et brodait, peignait ses boucles ou lisait un dictionnaire Webster, cérémonieuse, mais aimable tout de même.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire